Bon jour 6 24.11.2017

Bonjour 6 des « Amis de l’église st Jean Berchmans – St Michel » – Etterbeek
24 novembre 2017.

Dimanche 3 décembre, 19h30 (après la messe. On se retrouve à l’avant à l’église), réunion de WIMI : Accueil de réfugiés Syriens… Merci de nous rejoindre … le projet fonctionne avec vous et par vous, et avec l’aide de beaucoup… Voici l’appel que les évêques de Belgique nous lancent… L’entendrons-nous ?
Heureuse nouvelle. L’Unité pastorale d’Etterbeek rejoindra progressivement le projet.
Tommy Scholtes sj, Marc Bronne, Michel Léonard

J’étais étranger et vous m’avez accueilli (Matthieu 25,34)
Message des évêques de Belgique en vue de l’accueil de réfugiés syriens

Chers Frères et Sœurs,

L’immigration persistante constitue un important défi pour notre société. Nous ne pouvons jamais oublier que « l’étranger » est un être humain, avec tous les droits et devoirs qui en découlent. De même pour les sans-papiers. Nous sommes bien conscients de la complexité de cette situation. Nous ne pouvons cependant pas construire des murs d’indifférence et de peur. De leur côté, les migrants n’échapperont pas à l’obligation de s’intégrer dans la société qui les accueillent. Ne pas nous replier sur nous-mêmes, ne pas rechercher seulement notre intérêt personnel : tel est le chemin d’avenir qui s’ouvre devant nous ; il nous permet de construire notre existence les uns avec les autres et de bâtir une société humaine et conviviale.

Leur espoir est le nôtre
Dans son message pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié (le 14 janvier 2018), le Pape François reprend les paroles prophétiques de la Bible : ‘Cet émigré installé chez vous, vous le traiterez comme l’un de vous ; tu l’aimeras comme toi-même ; car vous-mêmes avez été des émigrés dans le pays d’Egypte. C’est moi, le Seigneur, votre Dieu’ (Lévitique 19,34). Cette vision à laquelle le peuple juif - si souvent persécuté, exilé - est parvenu il y a des milliers d’années, n’a rien perdu de son actualité. Inlassablement de nombreuses personnes venant de près ou de loin, cherchent leur salut parmi nous. Allons-nous leur tourner le dos, éteindre cette lueur d’espoir d’une vie meilleure et plus humaine qui brûle dans leurs cœurs ? Ou, au contraire, leurs espoirs deviendront-ils les nôtres ? Leur tendrons-nous la main pour parcourir ensemble le chemin ?

‘J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli’ (Matthieu 25, 34). Suite à cette parole de Jésus nous, pasteurs de l’Église catholique de notre pays, voulons continuer à nous investir en vue d’une culture d’accueil et de rencontre, de respect de la dignité de tout être humain sans distinction. Nous croyons en la créativité et en l’enthousiasme de nos communautés de foi, ainsi qu’au dynamisme de nombreuses organisations, d’actions et de mouvements de solidarité, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église. Nous leur témoignons notre reconnaissance et les assurons de notre soutien. Comme le dit si clairement le Pape François : ‘Mettons un terme à la menace d’une globalisation de l’indifférence’.

Collecte spéciale à l’occasion de Noël
Dans les prochaines semaines, nos diocèses accueilleront 100 réfugiés syriens dans le cadre de l’ouverture d’un ‘couloir humanitaire’. C’est pourquoi nous demandons que dans tous les diocèses de Belgique, une collecte spéciale pour l’accueil des réfugiés syriens ait lieu lors de toutes les célébrations de la veille de Noël et du jour de Noël. Le montant de la collecte sera consacré aux plus vulnérables d’entre eux : les familles avec enfants, les personnes âgées et celles avec un handicap ou un problème médical.
Le produit de la collecte de Noël pour l’accueil de réfugiés Syriens peut être versé sur le compte BE 06 7340 1936 2522 / BIC KREDBEBB du Centre Interdiocésain (Rue Guimard 1 1040 Bruxelles), avec la mention : Réfugiés Syriens Noël 2017
En dehors de la collecte, en signe de solidarité, les chrétiens peuvent aussi verser directement une participation sur le compte bancaire mentionné.
Nous comptons sur votre généreux soutien.

Les évêques de Belgique
22 novembre 2017

Merci aussi d’être venus nombreux à la conférence organisée par le JRS sur « L’empreinte de la Migration ». Nous étions environ 450 ! Soirée riche d’exposés éclairants, de témoignages bouleversants. Voici le compte-rendu du père Xavier Dijon,

L’empreinte migratoire
Le Jesuit Refugee Service Belgium, appuyé par le Centre Avec et les Anciens élèves du collège S. Michel, avait invité ce soir-là cinq orateurs pour aider le grand public à prendre la mesure du phénomène migratoire. M. François De Smet, directeur de Myria, a souligné d’emblée la complexité de ce sujet politique majeur, coincé entre les deux grandes inventions de la Modernité que sont la souveraineté de l’Etat-nation d’une part, les droits humains fondamentaux de tout individu, d’autre part. Afin de rester maître chez lui, chaque Etat a tracé ses frontières mais doit-il pour autant les transformer en autant de murs qui rejettent aux ténèbres extérieures ceux du dehors qui fuient la persécution ou la misère ? Le premier orateur soulignait encore la différence entre une approche de l’étranger par les chiffres qui font peur (« l’invasion ») et la rencontre de personne à personne qui donne une chance à l’empathie.
Pour sa part, Mme Claire Rodier, directrice du Groupe (français) d’information et de soutien des immigrés, a expliqué la migration comme une conséquence inévitable, à la fois d’une mondialisation qui rend davantage visibles les profondes inégalités économiques entre les diverses régions du monde et du réchauffement climatique qui bouleverse les conditions de vie de populations de plus en plus nombreuses. On ne peut mener une politique migratoire, conclut l’oratrice, sans réfléchir aux raisons pour lesquelles les gens partent de chez eux.
M. Pierre Vimont, qui fut, de 2010 à 2015, responsable du Service européen pour l’action extérieure, a répondu aux critiques lancées contre la politique frileuse de l’Union européenne à l’égard des immigrés en constatant que, dans les institutions de l’Union, seul le consensus fonctionne ; le passage en force à l’égard d’un pays récalcitrant reste largement inefficace car chaque chef d’Etat se laisse facilement émouvoir par les poussés d’extrême-droite qui s’accentuent dans les divers pays d’Europe.
Il revenait à M. Johan Leman, ancien directeur du Centre pour l’égalité des chances, de décrire l’impact des migrations sur les sociétés d’accueil. Resituant la question dans le cadre général de la globalisation du marché de l’emploi, de la naissance des réseaux sociaux et de l’urbanisation, l’orateur a insisté sur l’urgence de donner aux primo-arrivants une formation de qualité qui les oriente d’emblée vers l’emploi, lequel reste le premier facteur intégrateur dans la société d’accueil. Il a aussi plaidé pour que les lieux de culte situés en Belgique ne soient pas gérés par des instances étrangères qui n’ont aucun intérêt à garder l’équilibre démocratique du lien social en Belgique.
Dernier orateur, M. Baudouin Van Overstraeten, directeur du JRS Belgium, a rappelé le choix du P. Pedro Arrupe, préposé général, d’engager les jésuites dans la solidarité avec les réfugiés et autres migrants, d’abord en les accompagnant par une écoute active , ensuite en se mettant à leur service pour rencontrer, dans les centres fermés d’ici ou dans les camps de réfugiés d’ailleurs, un certain nombre de leurs besoins fondamentaux, enfin en prenant leur défense dans la ligne des recommandations du pape François.

Rendez-vous proposés par les Jésuites :
Pendant le temps de l’Avent seront proposés deux offices de prière quotidiens d’un petit quart d’heure : une prière de laudes vers 7 h.25, à l’issue de la première messe du matin ; et une prière de vêpres vers 19 h.00, à l’issue de la messe du soir. Cela, du lundi au vendredi, dans la chapelle de semaine Notre-Dame des Apôtres.
Neuvaine de prière pour les vocations et en particulier de vocations de jésuites : du 24 novembre au 2 decembre, après la messe du soir, vers 19h. Neuvaine de la grâce. Animation par le p. JL van Wymeersch sj, à la Chapelle ND des apôtres.
L’ADIC, association des cadres chrétiens, a le plaisir de vous inviter à la désormais messe traditionnelle de l’Avent qui se déroulera en la chapelle de l’I.E.T. (Institut d’Etudes Théologiques) au Collège Saint Michel le dimanche 3 décembre 2017 (entrée par le 24 Boulevard st Michel, 1040 Bruxelles)
10.00 Enseignement et partage à partir du thème de l’Espérance (à partir de l’Encyclique Spe Salvi de Benoît XVI) - 11.15 h Pause - 11.30 h Eucharistie à la chapelle de l’IET - 12.30 h Verre de l’amitié
Le groupe biblique avec le père Pierre Meyers a commencé. On peut encore rejoindre pur faire lui une lecture continue des Actes des apôtres. Le contacter : pierre.meyers.sj@cathol.lu.
Le WE du 10 decembre, possibilité de recevoir le sacrement de la Réconciliation durant les eucharisties du samedi 17h, et dimanche 10h, 11.30, et 18h.

Bien chers amis,
C’est avec joie et plaisir que je vous lance cette invitation à notre concert du dimanche 10 décembre à l’église St Michel (non pas la Cathédrale ! pas encore ☺ …) à 15h3 Comme vous le savez maintenant, notre chorale La Chaconne est heureuse de chanter à Noël pour une œuvre et, cette année, comme en 2014, nous l’avons proposé aux Noirauds qui ont accepté.
« L’histoire des Noirauds débute lors de l’hiver particulièrement rude de 1876-1877… en 2016…Nous sommes intervenus dans 214 cas, et avec deux après-midi au Cirque Bouglione, 2000 enfants ont souri !
• Nous avons aidé 34 familles à accueillir un ou plusieurs nouveaux nés.
• Nous avons aidé 43 familles à offrir des vêtements et des chaussures à leurs enfants. Nous sommes intervenus pour des lunettes, de l’orthodontie, des appareils auditifs, du matériel médical, des frais d’hôpitaux, de la logopédie.
• Nous avons pris en charge les frais scolaires de 35 familles et plus de 100 enfants. Et, dans certains cas, les frais de repas scolaires afin d’être sûr que ces enfants mangent convenablement de temps en temps.
• Grâce à nous, 40 enfants ont pu passer une partie de leurs vacances dans un camp scout ou un centre sportif….

Je peux vous dire que, pour certaines familles, une intervention de 50€ est déjà un trésor ! Si vous voulez savoir pourquoi ils sont noirauds … venez au concert où vous attend l’explication avant la magie du chant choral a capella suivi du verre de l’amitié. Emmenez vos enfants, vos petits-enfants, vos conjoints, amis, connaissances. Dans la joie de l’Avent, le partage à la Crèche de l’amitié et de la solidarité, n’hésitez pas à relayer l’info,
Véronique de Jamblinne, Présidente de la chorale La Chaconne

Pour toute information, suggestion, question, rencontre, avec un des pères jésuites de l’église, un numéro de téléphone et un mail : 02 739 33 65 et tommy.scholtes@tommyscholtes.be.
Nous vous souhaitons une belle période de l’Avent.

Bon à savoir

CONFESSIONS DIMANCHE 24 DEC 15h à 18h et 23h à 24h MESSES DU 4e DIMANCHE DE L’AVENT SAMEDI 23 DEC 17h et 18h DIMANCHE 24 DEC 8h30, 10h et (...)
SACREMENT DE LA RECONCILIATION Le sacrement de la Réconciliation vous sera proposé au cours des célébrations eucharistiques de ce week-end : le (...)
Toutes les informations sur : http://www.jesuites.com Pour consulter les infos de notre ancienne province : (...)
Toutes les infos sur : http://www.jesuites.com/devenir-jesuite
Chers frères, chères sœurs, chers amis, Votre présence nombreuse à nos célébrations montre que vous appréciez notre église et les liturgies qui y sont (...)

Les news d'ailleurs